La Société Civile Immobilière ou SCI est une forme sociale idéale pour l’investissement immobilier à plusieurs, qui permet de mutualiser le patrimoine, de faciliter l’acquisition de bien tout en bénéficiant de divers dispositifs (cf notre article « Peut-on combiner SCI et Loi Pinel ? ») et bien sûr la transmission de ce patrimoine au sein d’une même famille.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Cependant, lorsque les associés de la SCI souhaite l’abonder d’un nouveau bien immobilier, ils  doivent avant toute chose choisir comment en financer l’acquisition.

Option 1 : Apports au capital social et avances en compte courant d’associé

Si les associés souhaitent utiliser leurs fonds propres, ils peuvent choisir d’affecter lesdites sommes d’argent au compte courant ou bien au capital social .

Les apports affectés en compte courant peuvent être récupérés à loisir par les associés, soit de manière échelonnée ou en une seule fois s’ils le désirent.

Option 2 : Emprunter de l’argent

Les associés d’une SCI déjà constituée peuvent décider d’emprunter la somme correspondant au prix d’acquisition du bien visé. C’est dans ce cas le gérant de la société qui fait la demande de financement auprès d’un organisme prêteur. Les fonds seront par la suite versés sur le compte de la SCI, laquelle pourra acheter le bien en sa qualité de société civile.

A Noter : Pour décider de l’attribution de l’emprunt, le mécanisme reste assez simple puisque banque se base généralement sur les revenus respectifs de chacun des associés de la SCI. Il n’existe pas non plus de taux d’emprunt spécifique pour les SCI.  

Avantage pour les SCI familiales : il est possible d’inclure au compromis de vente une clause qui conditionne l’achat à l’obtention du prêt par la SCI. Cela sécurise l’opération pour les associés dans le cas où le prêt ne leur est finalement pas accordé !

Rembourser l’emprunt en SCI

Le remboursement du prêt contracté pour l’acquisition d’un bien par une SCI peut s’effectuer de différentes manières selon les modalités d’emprunt choisies :

  • Les associés ont emprunté à titre personnel : ils remboursent personnellement le prêt,
  • La SCI a contracté le prêt en sa qualité de personne morale : c’est la SCI qui rembourse le prêt, même qi ce sont bien les associés qui doivent alimenter les comptes et s’assurer que la trésorerie est suffisante.

NB : Si le bien acquis est loué, et que les revenus locatifs couvrent le montant des mensualités, cela peut être avantageux pour les associés puisque celles-ci seront prélevées simplement sur le compte bancaire de la SCI, sans qu’ils aient à s’en soucier davantage !

Si vous êtes intéressés par l’investissement locatif en SCI ou tout simplement par la location meublée (par exemple sous statut LMNP), n’hésitez pas à utiliser notre comparateur pour trouver les meilleurs programmes éligibles !

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable