Comment financer son investissement locatif ?

C’est décidé, vous souhaitez investir dans l’immobilier. Nous sommes plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans cette belle aventure. Nous allons vous donner les meilleurs astuces et moyens pour y parvenir.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Recourir à l’emprunt

L’emprunt reste à ce jour la meilleure solution qui vous permettra petit-à-petit de percevoir des loyers tout en devenant propriétaire. C’est d’ailleurs le seul investissement qui est pris en charge par les banques. Dans la majorité des cas, votre rendement final sera considérablement supérieur à votre investissement initial.

Tout d’abord nous vous invitons à calculer votre capacité d’emprunt directement sur notre site.

À quelles conditions ?

La durée maximale de financement n’excèdera pas une durée de 25 ans, mis à part les biens neufs dont la durée peut aller jusqu’à 27 ans. Le taux d’endettement se limite à 35% des revenus nets avant impôt, assurance emprunteur incluse.

Agence Immobilière, Immobilier, Loger, Domicile

Le regroupement des crédits : une solution adéquate

Certes, malgré le fait que la durée du prêt sera rallongée, la somme des mensualités sera quant à elle réduite. Le montant total du crédit sera plus élevé mais cette astuce permet de financer un emprunt plus facilement.

Le crédit amortissable

C’est le choix le plus courant en matière d’emprunt. La durée d’emprunt s’étend entre 5 et 25 ans et certains établissements de crédit peuvent accepter un emprunt de plus de 30 ans. Chaque mois, vous vous engagez à rembourser une partie des intérêts et du capital emprunté. Cette somme servira également à financer l’assurance décès-invalidité. Dans un premier temps, le montant des intérêts est supérieur au montant de capital remboursé. Puis au fur et à mesure, ce sera le contraire, la part de capital remboursé augmente et la part des intérêts diminue. L’avantage de cette formule, c’est que les taux d’intérêts sont plus faibles que pour le crédit in fine et l’apport est moins conséquent au moment de la souscription au prêt.

Le crédit in fine

Si vous décidez de vous tourner vers le crédit in fine pour financer votre projet immobilier, le capital sera à rembourser en une fois à la fin du crédit. Les mensualités remboursent les intérêts et les primes d’assurance. La durée d’emprunt est comprise entre 3 et 15 ans. C’est la banque qui fixe directement le taux d’emprunt. Le montant minimum à emprunter est de 21 500 € et il n’y a aucun plafonnement. Le crédit in fine présente l’avantage de diminuer ou de pouvoir annuler les impôts fonciers, du fait de la déductibilité des intérêts d’emprunts sur les revenus fonciers.

Le prêt relais

Il correspond à une avance de trésorerie que vous accorde votre banque afin de faire l’acquisition d’un nouveau bien le temps que l’ancien se vende. Cependant, le prix de vente du premier bien immobilier doit être supérieur ou égal au prix du logement qu’il souhaite acheter.

Les prêts d’aide à l’accession

Le prêt accession sociale

Il s’adresse aux personnes ayant des revenus modestes ou moyens et qui souhaite acquérir un bien immobilier à titre de résidence principale aussi bien dans l’ancien que le neuf. Cette formule donne le droit aux APL et les frais sont réduits.

Le prêt à taux zéro plus

Autrement nommé « prêt immobilier à 110% », l’acquéreur paie à la fois le prix du bien immobilier ainsi que tous les frais reliés comme par exemple les frais de garantie, d’agence etc…  Il convient de justifier son niveau d’études et d’être en CDI ou avoir 3 ans d’ancienneté en étant un travailleur non salarié, avoir un taux d’endettement limité à 35% des revenus. Pour résumer, il faut avoir une situation financière stable et qui justifie la capacité de pouvoir réaliser l’emprunt dans des conditions optimales.

Le prêt conventionné

Il n’y a pas de conditions de revenus et le prêt conventionné donne le droit également aux APL. Il est destiné aux personnes qui souhaitent devenir propriétaire de leur résidence principale en la faisant construire ou en l’achetant. En outre, les personnes concernées sont celles qui souhaitent réaliser des travaux dans leur résidence principale.

Le prêt épargne logement

Il s’adresse aux personnes souhaitant accomplir un projet immobilier au titre de leur résidence principale à condition de détenir un Compte Epargne Logement ou un Plan Epargne Logement.

Le prêt action logement

Tout salarié étant dans une entreprise de 10 employés et plus dans une entreprise du secteur privé non agricole peut bénéficier de ce prêt. C’est une aide financière à laquelle les entreprises françaises contribuent pour le logement des salariés. La durée du prêt est limitée à 25 ans avec un faible taux fixe de 0,5 % jusqu’à 40 000 € d’emprunt. Le revenu fiscal de référence doit être inférieur ou égal aux plafonds de ressources réglementaires.

fermer le groupe de vue supérieure de la calculatrice, modèle à la maison, crayon jaune, livre de compte bancaire et calendrier sur le fond blanc de couleur avec l'espace pour la gestion d'argent, le prêt à la maison et le concept financier personnel - pret immobilier photos et images de collection

Les caractéristiques financières des prêts immobiliers

Le prêt à taux fixe

L’intérêt du prêt à taux fixe réside dans le fait que l’emprunteur connaît à l’avance le montant de ses mensualités, le protégeant ainsi des hausses d’intérêts.

Le prêt à taux révisable

Le prêt à taux révisable (ou à taux variable) est le contraire du prêt à taux fixe. L’emprunteur ne peut pas être en mesure de savoir quelles seront ses mensualités car elles varient en fonction de l’indice de référence sur lequel est basé le financement.

Le prêt modulable

L’emprunteur peut faire varier ses mensualités dans la limite des plafonds convenus dans ses offres de prêt pendant toute la durée du prêt. Elles dépendent des rentrées d’argent.

Le prêt cautionné

L’emprunteur s’adresse à un organisme de cautionnement afin de garantir son prêt immobilier. Il permet d’abaisser les dépenses de garantie en évitant les frais de prise d’hypothèque et de mainlevée.

Le prêt lissé

Ce prêt est susceptible d’intéresser principalement les étudiants qui disposent de revenus modestes et qui garantissent le remboursement de l’emprunt en justifiant de bons revenus futurs.

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable