Un mythe populaire associe l’AMF aux transactions boursières, et si l’Autorité des Marchés Financiers supervise bien la bourse pour encadrer les risques liés à la spéculation, son champs d’action ne s’arrête pas là ! Si vous investissez dans l’immobilier et optez pour une SCPI par exemple, sachez que c’est bien cet organe qui vous garantira un placement sûr et jouera à la fois le rôle de superviseur et de régulateur des activités de la société choisie.

INVESTISSEZ DANS L'IMMOBILIER SANS SOUCI DE GESTION LOCATIVE  

En savoir plus sur les meilleures SCPI

Zoom sur les attributions de l’AMF vis à vis des SCPI.

Organe régulateur des SCPI

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) régule les marchés financiers et veille à la protection de l’épargne des français. A ce titre, toute SCPI nouvellement constituée doit obtenir un agrément auprès de l’AMF.  Cet organe contrôle donc la création des SCPI, mais pas que :

  • Elle est la seule à pouvoir agréer ou non une Société de Gestion
  • Elle s’assure de la transparence de la SCPI vis à vis des investisseurs
    • Cela passe par la vérification de la bonne transmission des informations aux associés et de leur validité (bulletins trimestriels, rapports, statuts, notice d’information).
  • Elle ordonne parfois la nomination d’experts immobiliers pour assurer une juste valorisation du parc immobilier de la SCPI.

Les conseils de l’AMF en matière d’investissement en SCPI

  • Investir uniquement l’épargne dont on a pas besoin sur le moyen-long terme ( les SCPI sont des placements à long terme, peu liquides).
  • Ne pas investir tout son argent uniquement sur un actif !
  • Bien prendre en compte les frais à payer avant d’investir, et anticiper la cession et ses modalités.
  • Rester lucide : ni le rendement, ni le capital ne sont garantis car la valeur d’une SCPI évoluent en fonction du marché.
  • Se renseigner sur la société de gestion, son historique et sa politique d’investissement.
  • Lire la documentation : consulter les statuts, le rapport annuel et les derniers bulletins trimestriels d’information fournis.

EN CLAIR : L’Autorité des Marchés Financiers ou AMF veille à la protection de l’épargne des associés, à leur bonne information et au bon fonctionnement des marché. Elle agrée les sociétés de gestion et désigne les experts ou le CAC.