L’investissement en SCPI a le vent en poupe : sa stabilité de même que ses modalités en font un placement rentable pour qui souhaite faire fructifier son argent sans se soucier de la gestion d’un patrimoine immobilier. SCPI de rendement, de valorisation, SCPI locales ou fiscales ( Loi Pinel, Loi Malraux, etc.)…

INVESTISSEZ DANS L'IMMOBILIER SANS SOUCI DE GESTION LOCATIVE  

En savoir plus sur les meilleures SCPI

Il existe un panel de solutions avantageuses pour les investisseurs. Abordons ensemble le fonctionnement d’une SCPI et les avantages qui en découlent.

La SCPI  : définition 

Une Société Civile de Placement Immobilier ou SCPI permet d’acquérir des biens immobiliers et d’en assumer la gestion pour le compte de ses associés. 

En clair, l’investisseur qui devient associé de la SCPI détient des parts sociales proportionnelles à ses apports, qui servent à financer l’acquisition de biens immobiliers. 

Les revenus locatifs générés par le parc immobilier détenu par la société sont ensuite redistribués à chacun au prorata de la valeur de ses parts.

La SCPI est gérée par une société de gestion explicitement désignée dans ses statuts qui a à sa charge : 

  • D’établir la stratégie patrimoniale de la SCPI
  • D’acquérir les différents biens immobiliers 
  • D’entretenir le parc immobilier constitué.

Conditions s’appliquant aux SCPI

La Société Civile de Placement Immobilier est une société qui implique un grand degré de délégation, contrairement à la Société Civile Immobilière qui peut être familiale.

En effet, il parait difficile pour des particuliers de créer une telle société de leur propre chef, pour plusieurs raisons : 

  • Le capital social minimum d’une SCPI doit être de 760  000 €.
  • Les activités des SCPI sont généralement supervisées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui s’assure de la bonne information des associés, et peut parfois imposer la nomination d’un commissaire aux comptes pour certifier les états financiers de la société.
  • Les assemblées générales d’une SCPI ne rassemblent pas la totalité des associés mais seulement un petit nombre d’investisseurs désignés, qui définissent la stratégie d’investissement de la société. Ils sont aussi chargés de valider la nomination du commissaire aux comptes ou de l’expert immobilier, lesquels viennent garantir le bon déroulement des activités.

Comment acheter des parts de SCPI  ? 

Vous pourrez généralement acheter des parts de SCPI auprès d’un établissement bancaire mais il y a également différentes manières d’acquérir des parts, selon les règles de constitution du capital s’appliquant à la société : 

  • Les SCPI à capital variable :  il est possible d’acheter ou vendre des parts à n’importe quel moment, en s’acquittant de certains frais. La société en fixe le prix et se charge des formalités liées à leur cession.
  • Les SCPI à capital fixe : il est uniquement possible de souscrire des parts sociales lors de l’ouverture du capital. De nombreuses conditions doivent être respectées dans le cas d’une cession, ce à quoi veille d’ailleurs l’AMF.

Investir en SCPI : de nombreux avantages 

La SCPI est donc une formule sûre pour qui souhaite se libérer des contraintes liées à l’investissement locatif car elle permet de réaliser un placement encadré, minimisant les risques.

  • La mutualisation des risques : en SCPI, les risques fonciers et locatifs tels que les impayés de loyer ou les aléas sont supportés collectivement par les associés. 
  • Choix de l’investissement : plusieurs types de SCPI existent selon que l’on souhaite investir dans les biens à usage d’habitation ou dans les locaux commerciaux et professionnels.
  • La sérénité en plus : les associés de la SCPI sont déchargés des contraintes habituelles de l’investissement locatif et des démarches administratives qui y sont souvent liées.

Quels risques ? 

La mutualisation des risques permet de les minimiser grandement par rapport à un investissement locatif traditionnel, mais il faut garder à l’esprit que la valeur des parts détenues évolue en fonction de la situation du marché. 

Le seul risque notable lié à l’investissement en SCPI est donc lié à une diminution ponctuelle de leur valeur, qui peut contraindre l’investisseur à reporter leur cession. Le capital n’est donc pas garanti !

 

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif sans augmenter votre fiscalité, notre comparateur vous permet dès maintenant de vous faire une idée des meilleurs biens éligibles à une réduction fiscale .