Les critères attendus par les banques sur un investissement locatif

Un investissement locatif permet de devenir propriétaire et de générer des revenus. C’est un bon moyen de se constituer un patrimoine immobilier à moindre coût. Pour cela, il est souvent nécessaire d’obtenir un crédit auprès d’un établissement bancaire. Alors, quels sont les critères attendus par les banques sur un investissement locatif ?

Des revenus réguliers, principal critère attendu par les banques sur un investissement locatif

C’est un critère indispensable : pour prétendre à un crédit immobilier pour effectuer un investissement locatif, vous devez avoir des revenus réguliers. Votre banquier vous demandera de lui fournir vos fiches de paie si vous êtes salarié ou vos derniers bilans comptables si vous exercez une activité à votre compte.

La prise en compte de votre épargne

L’établissement bancaire que vous allez solliciter pour votre crédit va également être attentif à votre épargne et à votre capacité à épargner. S’il s’avère que vos économies sont suffisantes et que la banque constate que vous mettez régulièrement de l’argent de côté, elle sera plus encline à vous accorder le crédit que vous souhaitez obtenir. Autrement dit, une bonne gestion de votre épargne est un critère très important qui sera minutieusement étudié.

La capacité de substitution

Un prêt pour un investissement locatif est accordé à condition de respecter plusieurs critères. L’un d’entre eux est la capacité de substitution. Lorsque vous achetez un bien dans le but de le louer, la banque prendra en compte les loyers que vous allez percevoir. Une attestation de valeur locative délivrée par une agence immobilière est d’ailleurs souvent nécessaire à la constitution de votre dossier. La capacité de substitution est la possibilité pour vous de rembourser le crédit en cas d’absence de loyer. Si votre logement n’est pas loué pendant plusieurs mois ou que votre locataire commet un défaut de paiement, vous devez être en capacité de rembourser le prêt malgré tout. L’établissement bancaire sera très attentif à ce critère avant de vous accorder le crédit.

Le reste à vivre : un critère attendu par les banques sur un investissement locatif

Votre reste à vivre est lié au taux d’endettement que la banque vous accorde. Il s’agit de la somme qu’il vous restera une fois que vos différentes mensualités de prêts auront été prélevées. Généralement, le taux d’endettement admis s’élève à 33 % de vos revenus, mais il peut parfois atteindre 36 %, voire exceptionnellement au-delà. Dans le cadre d’un investissement locatif, les revenus générés par les loyers perçus seront pris en compte à hauteur de 70 %. Les 30 % restant sont considérés par la banque comme une somme d’argent réservée au financement de différentes charges : charges de copropriété, travaux éventuels, etc. Le critère du reste à vivre est primordial pour l’attribution de votre crédit.

Viabilité du projet et localisation du bien

Parmi les critères attendus par les banques sur un investissement locatif, un va particulièrement retenir l’attention : il s’agit de celui de la localisation du bien. Si vous avez choisi d’investir dans une zone tendue, où la pression locative est forte, vous n’aurez aucun mal à louer le logement. Pour les banques, ce critère est fondamental. Il donne du poids à votre projet.