Il est tout à fait possible de pouvoir bénéficier plusieurs fois d’investissements locatifs Pinel.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Cependant, il est nécessaire de respecter certaines conditions de plafonds. En revanche, il est impossible de pouvoir cumuler plusieurs dispositifs comme par exemple la loi Pinel combinée avec le LMNP pour le même logement. Cependant, vous pouvez réunir plusieurs dispositifs comme la loi Censi-Bouvard, la loi Malraux ou le LMNP, sur deux biens distincts. Gridky vous explique dans cet article.

Pour pouvoir comparer plusieurs biens en Loi Pinel, nous vous invitons à cliquer ici.

La Loi Pinel vous offre la possibilité de pouvoir réduire votre impôt sur le revenu sur une durée de 6,9 ou 12 ans avec une moyenne de 6 000 euros/an de réductions d’impôts en moyenne. Les biens acquis en loi Pinel doivent être déclarés auprès de l’administration fiscale sur l’année civile. Vous avez la possibilité d’investir en direct ou avec des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

Il est à noter que l’avantage fiscal commence à partir de la date d’achèvement des travaux (DAT) afin de cumuler les investissements en loi Pinel. La réduction d’impôt sur le revenu est applicable sur l’impôt de l’année de la date d’achèvement du bien immobilier quel que soit le mois de livraison.

Les conditions imposées

Tout d’abord, parmi les conditions, le nombre de biens ne peut pas être supérieur à deux par an, actés chez le notaire et l’investissement total doit être de 300 000 euros maximum par an/par foyer fiscal (et 5 500 euros par mètre carré acheté). Le montant des avantages fiscaux Pinel ne peut pas dépasser 10 000 euros, sauf exception si vous investissez dans le cinéma ou les DOM TOM (le plafonnement sera de 18 000 euros).

En cas de dépassement du plafond maximum, la réduction d’impôt ne sera appliquée que sur 300 000 euros.

Photos gratuites de Appartement

Exemple :

Une première année, vous cumulez un ou deux biens à hauteur de 300 000 euros générant 6 000 euros de réduction d’impôt. L’année suivante, vous réalisez un investissement de 200 000 euros maximum faisant valoir une réduction complémentaire de 4 000 euros, pour ne pas dépasser les 10 000 euros annuels. Sous réserve que l’achèvement des travaux soit également décalé d’au moins un an.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable