La Loi Pinel

La Loi Pinel est un dispositif qui permet de réaliser un investissement locatif dans le neuf pour pouvoir ainsi payer moins d’impôts. Le taux de réduction d’impôt actuel est de 12 % pour une durée de location de 6 ans, 18 % pour une location de 9 ans et enfin 21 % pendant 12 ans. Il est à noter qu’à partir de 2023, les taux de réduction d’impôts seront les suivants : 10.5%, 15% ou 17.5% sur les mêmes durées. Pour être éligible au dispositif Pinel, vous devez acheter un bien neuf ou sur plan en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Le logement doit être situé en zone A, A bis ou B1. En plus de la défiscalisation que vous offre la Loi Pinel, les autres avantages sont la possibilité de louer le bien à ses ascendants et descendants à condition qu’ils ne fassent pas partie de votre foyer fiscal, la constitution d’un patrimoine, ainsi qu’une bonne rentabilité locative. Gridky vous explique comment réussir au mieux votre investissement locatif avec le dispositif Pinel.

 

Maquette de cadre photo psd suspendue dans un intérieur de décoration de salon moderne Psd gratuit

 

La Loi Pinel doit être en adéquation avec votre situation

La première étape avant de réaliser un investissement Pinel est d’examiner en détails votre propre situation. Dans le cas d’un investissement immobilier en loi Pinel c’est un investissement qui doit être mûrement réfléchi à long terme, avec une capacité d’endettement, une capacité d’apport ou une capacité d’épargne. Il convient en outre de vous assurer que vous payez assez d’impôt pour la Loi Pinel s’avère intéressante. Projetez-vous dans le temps en réalisant des simulations si vous pensez que votre situation familiale pourrait être amenée à changer, avec un mariage ou une naissance à venir.

Établir vos objectifs

Il ne suffit pas de prendre en compte l’unique fait que la Loi Pinel vous permet une réduction d’impôt sur votre montant investi. N’oubliez pas que cette réduction dépend de la durée de location de votre bien pendant 6, 9 ou 12 ans et donc de sa qualité globale. Le montage financier ne doit pas être sous-estimé en termes de durée, de financement bancaire ou tout simplement de budget. Pleins de facteurs sont à prendre en considération, donc il ne faut pas vous concentrer sur l’unique objectif de réduire ses impôts.

Prendre le temps de réfléchir à la sortie envisagée

Il n’est pas toujours évident de planifier la sortie d’un investissement car nous ne maîtrisons pas les éléments extérieurs à celui-ci dans le temps. Cependant, dans le cas de la Loi Pinel, cela peut à minima se cadrer. Effectivement, il est nécessaire de savoir pourquoi vous achetez mais surtout quand et comment vous revendrez. En effet, il faut faire attention aux conséquences de ces hypothèses en matière de fiscalité sur plus-values, fiscalité sur revenus fonciers ou pénalités de remboursement anticipé d’un prêt. Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine.

Bien choisir l’emplacement

Il est nécessaire de viser un emplacement géographique avec un fort dynamisme démographique en prenant en compte l’arrivée de nouveaux étudiants, actifs, familles… Puis d’autres critères sont à prendre en considération comme le potentiel de croissance économique ainsi que l’attractivité en termes d’emplois. Cette zone doit comporter de nombreux commerces essentiels tels que les supermarchés, les épiceries, boulangeries, hôpitaux, crèches, cliniques ainsi qu’un large réseau de transports (tramways, bus, gare, métros, aéroports). Il faut aussi se pencher sur un quartier qui dispose d’un nombre d’atouts importants offrant une bonne qualité de vie au quotidien.

Passer par un promoteur réputé

Il est primordial de passer par un promoteur solide, ayant une bonne réputation et une bonne notoriété sur le marché de l’immobilier. Le promoteur est apte à vous montrer les programmes de logements qui sont le plus en adéquation à vos besoins et à vos attentes. Il tient compte de votre budget et vous projette dans les endroits les plus intéressants où réaliser un investissement locatif. Il peut vous donner des conseils sur le financement de votre budget en cherchant des moyens. Il a également un rôle de suivi. Vous serez accompagné tout le long, c’est son rôle de veiller au bon déroulement des travaux du début à la fin. Par exemple, en passant par un promoteur immobilier local, vous aurez plus de chances que ce promoteur réussisse à négocier le prix du bien ou les clauses suspensives étant dans la promesse unilatérale de vente. Il sera en mesure de parfaitement connaître toutes les réglementations locales ainsi que les contraintes environnementales.