Vous souhaitez devenir propriétaire mais vous ne disposez que d’un seul salaire  ?  Ce n’est pas forcément un problème et de nombreux célibataires parviennent à finaliser l’achat de leur résidence principale ou encore à concrétiser un investissement locatif. Seul enjeu : mettre toutes les chances de son côté pour obtenir le financement nécessaire.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Quels revenus pour emprunter seul ?

Peu importe la situation maritale, ce sont les revenus qui doivent être considérés en priorité au moment de constituer un dossier de demande de prêt. 

Les ressources du foyer permettront en effet à l’organisme prêteur d’évaluer la capacité de l’emprunteur à rembourser chaque mois ses mensualités.

Quel profil idéal ? 

Pour devenir propriétaire avec un seul salaire, il est primordial de rassurer la banque avec un dossier complet présentant plusieurs caractéristiques : 

  • Vous disposez de revenus stables, 
  • Vous êtes salariés en CDI ou bien êtes titulaire de la fonction publique, hors période d’essai. 

A NOTER : Si vous exercez une profession libérale, êtes chef d’entreprise, indépendant ou intermittent du spectacle, il vous faudra attester de vos revenus depuis au moins trois ans. 

  • Si vous percevez d’autres revenus ( provenant par exemple d’investissements locatifs), ils seront également pris en considération par la banque, à hauteur de 70%.

Évaluer sa capacité d’emprunt

Sur la base de vos revenus et de vos dépenses, il sera possible d’évaluer votre capacité d’emprunt à partir de deux éléments : le taux d’endettement et le reste à vivre. 

  • Le taux d’endettement : Pour le calculer, on prend en compte les revenus de l’emprunteur, ses charges récurrentes et le montant des mensualités du crédit auquel il prétend. 

A NOTER : Depuis le début 2021, le taux d’endettement maximum est passé de 33 à 35%.

  • Le reste à vivre : Une fois la mensualité de crédit remboursée et les charges récurrentes payées, le montant de vos revenus restant est appelé “reste à vivre”, c’est-à-dire la somme qui vous permet de régler vos dépenses du quotidien. 

A NOTER : Le taux de référence de reste à vivre est de 65%. Pour les revenus modestes, contrairement aux candidats aux revenus plus élevés, ce taux sera certainement scrupuleusement respecté par la banque.  

Quel apport pour emprunter seul ?

SI l’apport personnel est parfois facultatif dans le cas d’un investissement locatif, il est en revanche le plus souvent indispensable lorsqu’on souhaite emprunter seul. Il doit généralement représenter 10% du capital emprunté et sert à payer les frais de dossier, de garantie et les frais de notaire. 

Pour devenir propriétaire avec un seul salaire, vaut mieux mettre toutes les chances de votre côté et augmenter le montant de votre apport personnel.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable