Investir dans le neuf ou dans l'ancien avantages et inconvénients

Vous recherchez un bien immobilier pour effectuer un investissement locatif et vous vous demandez si vous devez privilégier le neuf ou l’ancien ? Prix, garanties, fiscalité : avant de faire l’acquisition d’un logement, vous devez vous poser les bonnes questions. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients à investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

Investir dans l’immobilier neuf : avantages et inconvénients

Des biens modernes et fonctionnels

En investissant dans l’immobilier neuf, vous bénéficierez de logements modernes et fonctionnels. C’est évidemment un atout majeur : vous pourrez profiter d’un bien qui répond aux dernières normes en vigueur en matière d’isolation, de plomberie, d’électricité, etc. 

Un haut niveau de garanties

Un bien neuf est couvert par la garantie de « parfait achèvement ». Il s’agit en fait de l’assurance dommages ouvrages du constructeur, qui offre la possibilité au propriétaire d’effectuer tous types de réparations pendant 2 ans. Vous pourrez également bénéficier de la garantie décennale. Dans le cadre d’un investissement immobilier, un bien neuf est idéal pour rassurer vos futurs locataires.

Des frais moindres et une fiscalité avantageuse

Acheter un bien dans le neuf permet de faire des économies à plus d’un titre :

  • Des frais de notaire de seulement 2 à 3 % contre environ 8 % classiquement.
  • Une TVA à 5,5 % si vous choisissez d’acheter un bien situé en zone ANRU.
  • Une exonération de la taxe foncière pendant les 2 années qui suivent l’acquisition du logement.
  • Des avantages fiscaux, notamment ceux issus de la loi Pinel, lorsque le bien est destiné à un investissement locatif.

Des prix élevés : le principal inconvénient de l’immobilier neuf

Un logement neuf est plus cher qu’un bien ancien : le prix au mètre carré est 15 à 20 % plus élevé. Néanmoins, cette différence de coût est compensée en partie par les frais et la fiscalité, moins onéreux que dans l’immobilier ancien.

Investir dans l’immobilier ancien : avantages et inconvénients

Un grand choix de biens

Le parc immobilier de biens anciens est beaucoup plus vaste que dans le neuf. Si vous souhaitez acquérir un logement atypique, vous y trouverez très certainement votre bonheur. Les délais sont également plus courts que dans l’immobilier neuf : comptez environ 3 mois entre la signature du compromis de vente et la remise des clés.

Des prix plus abordables que dans le neuf

Les prix dans l’immobilier ancien sont plus abordables que dans le neuf. La grande quantité de logements disponibles sur le marché permet aux acquéreurs de disposer d’une marge de négociation. Les biens avec travaux sont les plus intéressants : il est possible d’obtenir une belle réduction sur le prix en mettant en avant le coût de la rénovation à effectuer.

Des logements moins récents qui nécessitent souvent d’être remis au goût du jour

Les logements anciens ne sont pas toujours aux normes et nécessitent souvent un rafraîchissement, voire une réfection complète. Vous devez donc inclure ces coûts dans votre budget. Même si vous achetez un bien à un bon prix, gardez à l’esprit qu’il vous faudra probablement réaliser des travaux à moyen terme (toiture, système de chauffage, etc.).

Une défiscalisation moins attractive que dans le neuf

Même si les biens anciens bénéficient de certains avantages fiscaux, comme ceux de la loi Denormandie lorsqu’il s’agit d’un investissement locatif, la défiscalisation est moins intéressante que dans l’immobilier neuf. Vous devrez notamment vous acquitter de la taxe foncière dès la première année.