Vous voulez vendre votre maison ou votre appartement. 

Vous avez peut-être acheté dans le cadre d’un investissement locatif et dépassé la durée légale d’engagement en Pinel par exemple.

Evaluer la surface de votre bien peut vous sembler facile, mais savez-vous vraiment comment compter son nombre de pièces ? Ne vous laissez pas endormir par une tâche en apparence évidente, car la réalité est parfois toute autre ! 

Le nombre de pièces de votre bien est, vous le savez, l’un des tous premiers critères qui vont permettre aux futurs acquéreurs de savoir si votre bien correspond à leur recherche. 

Voici quelques conseils afin de ne pas commettre d’impair et savoir quelles pièces prendre en compte dans votre annonce :

Déterminer la surface habitable 

La surface habitable d’un logement correspond à toute la surface du logement offrant une hauteur sous plafond supérieure à 1,80 m.
Sont donc inclus les espaces de rangements et placards intégrés dès lors qu’ils remplissent ce critère. 

  • Une pièce, en revanche, est définie comme un espace de vie d’une surface comprise entre 9 et 30 m2. Les pièces dépassant cette surface maximum comptent donc pour deux, et au delà de 80m2, pour trois !

Calculer précisément le nombre de pièces 

Le nombre de pièces d’un bien est soumis à des conventions afin de clarifier l’offre pour les acquéreurs ou locataires qui la consultent.

D’après l’article R111-1 du Code de la construction et de l’habitation, on distingue les pièces principales, destinées donc au séjour ou au sommeil, des pièces de service.

Ainsi, les pièces prises en compte dans le calcul du nombre de pièces d’un logement sont les pièces principales : 

  • Le salon ou la salle à manger 
  • Les chambres à coucher 
  • Les bureaux ou bibliothèques 

A l’inverse on n’inclut pas : 

  • Les sanitaires ( salles de bains et WC) 
  • La cuisine 
  • Les halls et couloirs 
  • Les paliers 
  • La cage d’escalier
  • Le cellier et la buanderie 
  • La cave ou les combles
  • La chaufferie 

D’autres conseils pour les cas particuliers 

Les  vérandas peuvent être inclues comme pièce intérieure de “vie” si elles sont correctement isolées et chauffées : elles devront donc offrir une température de confort de 19° minimum.

Les mezzanines ne comptent comme pièce supplémentaire que si elles offrent une hauteur sous plafond supérieure à 1,80m.

Les pièces aveugles, sans ouverture ou apport de lumière extérieure peuvent être intégrées dans le nombre de pièces d’un logement mais il vaut mieux clairement faire figurer ce défaut pour éviter les malentendus et déceptions lors des visites. 

N’hésitez pas à faire estimer votre bien par un expert de l’immobilier afin de parer à toute éventualité. Il est aussi important de s’informer sur les dynamiques du marché immobilier.
Pour ce faire, vous pouvez utiliser notre comparateur !