Acheter pour louer sans apport

Vous souhaitez effectuer un investissement locatif et vous vous demandez si un apport est nécessaire ? Investir dans l’immobilier permet de se créer un patrimoine en profitant des taux actuellement bas et des différents dispositifs fiscaux, qui permettent de réaliser des économies non négligeables. Alors, est-il possible d’acheter pour louer sans apport dans l’immobilier ?

L’importance de présenter un dossier solide 

La question de l’apport pour réaliser un achat immobilier revient régulièrement. Bien qu’une somme d’argent soit souvent demandée par les établissements bancaires, notamment pour payer les coûts annexes tels que les frais de dossier ou de notaire, cette pratique n’est pas systématique pour autant. L’investissement immobilier locatif permet d’obtenir un crédit sans posséder nécessairement un apport. Les banques sont disposées à financer une telle opération, car elle génère des revenus issus des loyers. Voici les éléments qui constituent un dossier solide :

  • Établissez un projet réaliste et minutieusement préparé : estimation des charges à payer (taxes, charges de copropriété, etc.) et des loyers qui seront perçus, effort d’épargne mensuel que vous pourrez consentir, etc. 
  • Choisissez un bien avec un bon rendement locatif, situé dans une zone où la demande est élevée.
  • Présentez vos dépenses mensuelles et assurez-vous de démontrer que vous maîtrisez parfaitement votre budget.

Acheter pour louer sans apport plus facilement grâce à la loi Pinel

Investir dans l’immobilier locatif et profiter des avantages fiscaux prévus par la loi Pinel est un argument supplémentaire pour bénéficier d’un crédit sans apport. En effet, les économies réalisées grâce à ce dispositif de défiscalisation seront intégrées dans votre reste à vivre par votre banquier. Attention toutefois : la loi Pinel nécessite un engagement sur une longue durée pour pouvoir profiter de tous ses avantages. Vous devrez louer le bien 6, 9 ou 12 ans, pour une réduction de l’impôt sur le revenu de respectivement 12, 18 ou 21 %. Autre critère à respecter :  il existe un plafond de loyer à ne pas dépasser, déterminé en fonction de la zone où se situe le logement. Il est donc important de vous assurer que les revenus issus de la location couvrent l’emprunt consenti.

Acheter un logement déjà loué

Acheter un bien déjà occupé par un locataire est une situation particulièrement favorable à l’obtention d’un crédit immobilier sans apport. Dans ce cas de figure, le montant des loyers perçus est connu au préalable, ce qui permet d’apporter des garanties immédiates à l’établissement bancaire que vous aurez sollicité. Si la personne qui occupe le logement est en place depuis plusieurs années et paye régulièrement ses loyers, cela donnera encore plus de poids à votre demande. Le risque d’être confronté à un mauvais payeur sera considérablement réduit. À noter que la banque ne prendra en compte que 70 % du montant des loyers pour les intégrer dans vos revenus, les 30 % restants sont prévus pour faire face aux frais inhérents au bien, tels que les charges de copropriété ou d’éventuels travaux.

Acheter pour louer sans apport dans l’immobilier est tout à fait envisageable. Même si certaines situations s’y prêtent plus que d’autres, n’hésitez pas à solliciter votre banque pour discuter de la faisabilité de votre projet.