Pour financer l’acquisition d’un bien immobilier, on considère souvent l’apport personnel comme un facteur indispensable qui conditionne l’obtention du prêt.  Il est vrai que les banques demandent en général un apport minimum correspondant à 15 ou 18 % du prix du projet. 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

L’apport agit comme une sorte de garantie supplémentaire pour l’organisme prêteur, puisqu’il réduit mécaniquement le poids du capital emprunté, de même que la durée d’amortissement et les mensualités.

Mais que vous ayez peu ou pas d’apport, devez-vous pour autant renoncer à votre projet d’achat ?
Eh bien pas forcément…Il faudra peaufiner votre dossier afin de prouver à la banque la solidité de votre projet !

Obtenir un prêt sans apport : les critères de la banque

Pour emprunter sans apport, c’est la situation financière qui va primer. Le mieux est encore de donner l’image d’un gestionnaire de compte responsable et capable d’épargner. 

Rassurer la banque : 

Evitez les crédits à la consommation superflus, les impayés et les découverts bancaires récurrents. Si vous êtes bon payeur, la banque ne manquera pas de le noter, à votre avantage. 

Attention au “reste à vivre” : 

Un critère essentiel pour les organismes prêteurs est sans doute la somme qu’il vous reste une fois la mensualité payée. Si la banque considère que le “reste à vivre” n’est pas assez important pour assumer les dépenses courantes, ou que votre budget familial n’est pas maîtrisé, votre crédit risque d’être refusé.

Reste à vivre moyen : entre 1.200 à 1.500 € par mois pour un couple plus 200 à 500 € par enfant à charge 

Epargnez ! 

Avant d’accorder un prêt, les banques demandent un minimum d’épargne (entre trois à six mois de mensualités) qui constitue une marge de manoeuvre face aux imprévus. 

Une situation professionnelle stable : le CDI. 

Vous aurez bien plus de chances d’obtenir votre prêt sans apport si vous disposez d’un Contrat de travail à Durée Indéterminée, signé au sein d’une entreprise aux finances saines.

Les situations qui se prêtent à l’emprunt sans apport

Pour obtenir votre prêt, il vous faudra monter patte blanche en expliquant pourquoi vous n’avez pas d’apport et pour quelles raisons la banque peut tout de même vous faire confiance. 

Les banques considèrent trois types principaux de profils dans ce cas : 

  • Les jeunes primo-accédants, qui n’ont pas forcément eu le temps d’épargner : si votre situation professionnelle est stable et que les projections de revenus sont optimistes, il est probable que vous puissiez obtenir votre emprunt à 100 %.

 

  • Dans le contexte actuel qui présente des taux historiquement bas, les banques ont tout intérêt à fidéliser leur jeune clientèle, à qui elles espèrent vendre plus tard des assurances et autres produits de placement. 
  • Les clients qui détiennent des placements financiers et ne veulent pas toucher à leurs avoirs pour emprunter : si vous avez placé votre argent sur des supports stables, la banque considérera que que vous êtes capable d’épargner.
  • Du point de vue de la banque, les placements sont autant de garanties qui pourront être soldées en cas de problème de remboursement.
  • Les clients qui souhaitent financer un investissement locatif : l’avantage est qu’ils bénéficient d’une fiscalité favorable et les loyers perçus sont pris en compte par la banque (souvent à hauteur de 70%) dans le calcul du reste à vivre, ce qui allège les remboursements dûs.
  • Cette clientèle s’endette temporairement pour s’enrichir : plus ils empruntent, plus ils déduisent, et diminuent leur assiette fiscale imposable, notamment lorsqu’ils réalisent un investissement défiscalisé en loi Pinel ou en loi Malraux. Ils peuvent déduire les intérêts d’emprunt de leurs revenus fonciers en location vide et de leurs recettes locatives en location meublée (statut LMNP). 

A Noter : Il est important de savoir qu’en matière d’assurance, les emprunts sans apport ne sont normalement pas surtaxés car les tarifs des assurances dépendront avant tout du profil de l’emprunteur (âge, santé, avoirs,…).

Quel que soit votre profil, vous pouvez utiliser le comparateur Gridky afin de trouver le meilleur bien éligible au dispositif choisi, et  adapté à votre projet !

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable