Si à première vue, acheter un bien dans un quartier bourgeois peut paraître intéressant en termes de valorisation de son patrimoine, saviez-vous que les quartiers dits « populaires » offrent bien souvent une meilleure rentabilité locative ? Selon votre situation et vos objectifs patrimoniaux, investir dans un quartier populaire ou intermédiaire s’avérerait donc un très bon calcul. Arrêtons nous plus en détail sur ce type d’opération.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Un investissement plus rentable

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier sans injecter d’apport personnel et souhaitez voir votre investissement locatif s’autofinancer, vous aurez avant tout besoin de trouver un bien vous offrant une rentabilité élevée, ce que l’on ne retrouve généralement pas dans les quartiers bourgeois.

Prenons l’exemple de la métropole lyonnaise : dans le 6ème arrondissement, la rentabilité locative espérée est d’environ 4%, contre plus de  7% à Vénissieux.

En effet, la pression locative est beaucoup plus forte dans les zones populaires, où les loyers sont comparativement plus faibles que dans les quartiers bourgeois.

Contrairement à la croyance, le marché de l’immobilier intermédiaire et populaire est par ailleurs moins soumis aux dévaluations extrêmes en cas de crise ou d’aléa conjoncturel que l’immobilier bourgeois.

Qu’en est-il du risque locatif ?

  • Avec une G.L.I (Garantie Loyer Impayé), vous pouvez louer sereinement et être protégé des impayés de loyers. Si vous choisissez d’acquérir un bien en résidence gérée (LMNP), le gestionnaire sera tenu de vous verser une rente, que le bien soit occupé ou non.

En clair : en vous entourant des bonnes assurances et de professionnels, vous réduirez significativement les risques de pertes financières. 

  • Les aides sociales : dans les quartiers populaires ou intermédiaires, il faut garder à l’esprit qu’une partie du loyer peut être directement pris en charge par la CAF. 

Quel quartier pour mon profil ?

  • Je suis jeune et n’ai pas ou peu d’apport pour investir :  réalisez un premier investissement locatif dans un secteur intermédiaire, proche de votre résidence, en empruntant sur 20 ou 25 ans.
  • Je suis déjà propriétaire de ma résidence principale mais je souhaiterais faire fructifier un capital pour préparer l’avenir et disposer d’une rente : choisissez un quartier prisé, avec un apport de 30% minimum.
  • Je ne suis pas propriétaire de ma résidence principale mais souhaite préparer l’avenir : investissez dans un bien locatif que vous pourrez occuper par la suite, et choisissez donc un secteur dans lequel vous vous voyez vivre à l’avenir.

 

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable