Tous les logements loués meublés à titre de résidence principale du locataire (il peut s’agir d’un bail mobilité ou d’un bail étudiant), qui sont par exemple loués dans le cadre du statut LMNP ou LMP, doivent être équipé d’un mobilier répondant aux exigences de la vie courante.
Pour encadrer ce type de location et assurer un minimum de qualité de vie aux locataires, une liste des meubles obligatoires a donc été établie par décret afin de préciser aux bailleurs les équipements à inclure dans leur logement.

GENEREZ DES REVENUS FACILEMENT AVEC LA LOCATION MEUBLEE  

Obtenir gratuitement des conseils sur mon investissement

L’équipement obligatoire pour un logement meublé 

Depuis août 2015, un décret d’application de la loi Alur précise la liste des éléments d’équipement indispensables à la location d’un bien meublé. 

En plus du critère de décence, le logement meublé doit être équipé d’un ameublement minimum composé :

  • D’une literie avec couette ou couverture,
  • D’un dispositif d’occultation des fenêtres dans les chambres (volets ou rideaux)n
  • D’une cuisine comprenant des plaques de cuisson, un four ou four à micro-ondes, 
  • D’un réfrigérateur et d’un congélateur ou d’un compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température inférieure à 6°,
  • De vaisselle et d’ustensiles de cuisine, 
  • D’une table et de sièges,
  • D’ étagères de rangement,
  • De luminaires,
  • Du minimum de matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

A Noter : Il est prévu qu’en cas de manque ou de non respect de la liste d’ameublement, la justice puisse requalifier le bail d’un logement meublé en bail de logement vide.

Etat de l’équipement et inventaire 

Le bailleur s’assurer que le mobilier, s’il n’est pas neuf, demeure en bon état d’usage tout le long de la location. Sauf dégradation du fait du locataire, le bailleur devra donc les réparer ou les remplacer au besoin.

Pour vérifier que le logement comporte bien tout le mobilier obligatoire, il faut d’ailleurs absolument procéder à un inventaire du mobilier et de l’équipement au moment de l’état des lieux, pour lister les meubles et leur état.

Cet inventaire détaillé est réalisé en même temps que l’état des lieux et fait partie des documents qui y sont adjoints (cf notre article « Etat des lieux d’un bien meublé : impératifs de la loi ALUR »).

Vous avez réalisé un investissement locatif et opté pour la location meublée afin de réduire vos impôts et percevoir un complément de revenu ?

N’hésitez pas à consulter notre article qui vous indique comment bien louer votre bien en LMNP afin de conserver tous vos avantages !