Investir en Pinel, beaucoup souhaitent le faire. Parmi les typologies d’instrument d’investissement locatif, il fait partie des plus connus et des plus appréciés des français. En 2020, avec plus de 200 000 transactions dans l’immobilier neuf, le Pinel a continué de séduire.  Mais au delà de l’argument de la défiscalisation immobilière, connaissez-vous vraiment les autres avantages qui continuent de convaincre les investisseurs de recourir à la Loi Pinel ? Gridky vous apporte un témoignage utile de ce qu’est le Pinel aujourd’hui, d’autant plus d’actualité face aux évolutions rapides de cet instrument.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS POUR REDUIRE VOS IMPÔTS  

En savoir plus sur l'investissement en Loi Pinel

La loi Pinel : comment en profiter ?

Le principe : acquérir un bien immobilier neuf dans une zone éligible à la Loi Pinel et le mettre en location en respectant les plafonds de loyer en vigueur.

Il existe donc bien un certain nombre de contraintes dont les principales sont le suivantes :

  • Le bien se situe dans l’une des 3 zones éligibles : soit la zone A Bis (Paris et 76 communes), la zone A (Paris, Côte d’Azur et certaines agglomérations où les prix des logements sont élevés) ou bien la zone B (grandes agglomérations, une partie de la grande couronne parisienne et DOM).
  • Mettre en location le bien vide dans les 12 mois suivant son achat, à usage de résidence principale du locataire.
  • Respecter les plafonds de loyer en vigueur dans la zone d’achat et être loué à un locataire dont les ressources respectent le barème prévu dans le dispositif.
  • Le montant d’acquisition servant de base de calcul à la défiscalisation ne doit pas dépasser 300 000 euros ou 5500 euros/m2.

Les avantages de la Loi Pinel

Mais en effet, un logement acquis dans le cadre de la loi Pinel ouvre droit à des avantages fiscaux sur le long terme.  La réduction d’impôt dépendra de la durée de location consentie : pour une location de 6 ans, elle sera de 12%, pour 9 ans de 18% et enfin de 21% pour 12 ans.

D’un point de vue qualitatif, investir en Loi Pinel signifie avant tout investir dans un logement neuf ! Pour être éligible le bien doit en effet être neuf, rénové, ou bien acquis en état futur d’achèvement (VEFA) et ainsi respecter la règlementation thermique RT 2012 ainsi que le label BBC 2009.

L’adoption en avril 2021 du volet Logement du projet de loi Climat,  a acté le renforcement des obligations contre les « passoires thermiques » : en plus d’une échéance de rénovation énergétique pour les logements de classe F d’ici 2028, un amendement fixe désormais à 2034 l’échéance pour les logements de classe E (un quart du parc locatif privé).

En choisissant un logement neuf en Pinel pour votre investissement locatif, vous disposez donc d’un bien de qualité qui n’aura pas besoin d’être rénové avant un moment, et économisez de l’argent !

Conseil : n’attendez pas et investissez en Pinel en 2021 !

En 2020, il a été décidé uneprolongation du dispositif loi Pinel pour 3 ans, mais pas à l’identique ! 

La réforme prévoit en effet une diminution progressive des taux de défiscalisation en 2023 et en 2024 et la fin du dispositif en 2025 (l’annonce d’un dispositif de remplacement à la Loi Pinel devrait intervenir au cours de l’année).