Nue-propriété

Devenir nu-propriétaire offre de nombreux avantages lors de la diversification de votre patrimoine immobilier. Si vous voulez procéder à un investissement immobilier, le démembrement de propriété peut s’avérer très positif. Toutefois, il convient de voir les différents aspect de ce type d’investissement si vous voulez vous constituer un patrimoine. Quels sont les avantages de cet investissement dans la pierre ? Mais quels sont également ses inconvénients ? Gridky apporte une réponse à vos questions !

CONSTITUEZ-VOUS UN PATRIMOINE POUR UNE FRACTION DE SA VALEUR  

En savoir plus sur l'investissement en nue propriété

Qu’est ce que la nue-propriété ?

Un investissement en nue-propriété est synonyme de démembrement de propriété. Autrement dit, on distingue :

  • le nu-propriétaire qui possède le bien, et peut le mettre à la revente.
  • l’usufruitier qui peut habiter le bien, ou jouir des loyers du logement.

Lorsque vous faites l’acquisition d’une nue-propriété, vous cédez donc ses rentes à un usufruitier..

Néanmoins, l’accès à l’usufruit est sur une durée fixe. Ce dernier dure généralement 10 à 20 ans, ou bien jusqu’à la mort de l’usufruitier.

Lorsque l’usufruit prend fin, le nu-propriétaire obtient la pleine propriété du bien .

Quels avantages à devenir nu-propriétaire ?

Les avantages de l’achat en nue-propriété sont multiples.

Son premier avantage  permet d’obtenir un logement à un prix moins important que sa valeur sur le marché immobilier. En effet, comme vous ne jouissez pas des loyers, mais seulement de la nue-propriété, une baisse du prix du bien vous est octroyée,  de 30 % à 50 %.

De plus, durant toute la période de nue-propriété, c’est l’usufruitier qui entreprend les travaux. En tant que nu-propriétaire, vous n’avez à charge que les grosses réparations, telles que :

  • gros murs
  • poutres
  • réparation des digues, murs de soutènement et clôtures.

Quels inconvénients à devenir nu-propriétaire ?

L’inconvénient à être propriétaire est l’impossibilité de jouir des loyers durant la période de l’usufruit.

Donc, l’achat d’un bien en nue-propriété n’est pas un investissement locatif, car vous ne pourrez pas percevoir des loyers afin de rembourser un emprunt immobilier.

Et par rapport à la fiscalité ?

En ce qui concerne les impôts, le nu-propriétaire n’a pas à s’acquitter de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, qui sont payées par l’usufruitier.

Par ailleurs, si vous voulez céder un bien en nue-propriété, vous bénéficierez de droits de donation, calculés d’après la valeur du bien en nue-propriété.

Enfin, si vous devenez nu-propriétaire d’un bien, celui-ci ne rentre pas dans votre patrimoine immobilier, ce qui peut détermine votre impôt sur la fortune immobilière.