Les médias spécialisés ne parlent que de ça : les taux moyens des crédits immobiliers ont égalé en avril 2021 le taux le plus bas de 2019, à savoir 1,1%, toutes durées et marchés confondus. Ainsi, s’endetter pour acheter un bien immobilier est plus que jamais intéressant. De plus, si vous correspondez à un profil qui s’y prête, vous serez sans doute en mesure de compléter votre prêt immobilier avec un prêt complémentaire. 

Zoom sur le PAS et le PAL.

Les prêts complémentaires  

1 – Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS)

Il s’agit d’un prêt immobilier aux taux d’intérêt plafonnés, qui est accordé aux personnes ayant des revenus modestes. 

  • But : aider les foyers les plus modestes à acheter leur résidence principale

Le PAS vise toujours à financer la construction ou l’achat d’un logement neuf ou l’achat d’un bien ancien qui sera rénové.

Conditions

  • Le bien devient la résidence principale de l’emprunteur au plus tard 1 an après la fin des travaux ou l’achat.
  • Les ressources de l’emprunteur ne doivent pas dépasser un certain montant, fixé en fonction de la localisation de votre logement et du nombre de personnes qui l’habitent.

2 – Le Prêt Action Logement (PAL)

Il s’agit d’un dispositif à destination des salariés et ex-salariés de certaines entreprises du secteur privé, qui leur permet d’avoir accès à des prêts immobiliers à taux réduit

  • But : financer une partie de l’achat ou de la construction de leur résidence principale

Le montant du PAL peut aller jusqu’à 40K€, avec un taux d’intérêt fixe autour de 0,5%.

3 – Le Prêt aux fonctionnaires

Ce prêt permet aux agents de la fonction publique ainsi qu’aux personnels des collectivités territoriales de financer une partie de la construction ou de l’achat d’un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux.

  • Avantage : bénéficier d’une caution gratuite ou à tarif préférentiel

Cumuler plusieurs aides au financement

Selon les dispositifs auxquels vous êtes éligibles, il vous sera possible (ou pas) de cumuler plusieurs aides pour financer l’achat d’un logement :

  • Attention ! Le PAS par exemple ne peut pas être cumulé avec un emprunt immobilier classique.

Il peut par contre être complété par un apport, un prêt-relais, mais aussi un Prêt à taux zéro (PTZ) ou un PAL.

Ainsi le PAS peut tout à fait financer la totalité de votre achat immobilier, mais il devra être garanti ( hypothèque ou équivalent). 

  • Le PAL, quant à lui, vient seulement compléter un prêt principal classique ou un apport personnel.
  • Enfin, le Prêt aux fonctionnaires n’est accordé qu’en complément d’un PAS ou d’un autre prêt conventionné, et ce sous conditions de ressources.

EN CLAIR : Vérifiez auprès de votre banque ou auprès de votre employeur les différentes aides à l’accession à la propriété qui s’appliquent dans votre cas. Certaines pourraient venir soulager votre effort de remboursement. 

Quel que soit votre profil, vous pouvez utiliser le comparateur Gridky afin de trouver le meilleur bien éligible au dispositif choisi, et adapté à votre projet, qu’il s’agisse de l’achat de votre résidence principale ou d’un investissement locatif !