Calcul de la plus-value

Nous parlons de plus-value immobilière lorsque le prix de vente (incluant d’éventuelles indemnités mais excluant les frais obligatoires relatifs à la vente) de votre bien (maison, appartement) sera supérieur au coût d’acquisition (prix d’acquisition + les frais de notaire + le prix des travaux). La plus-value n’est en principe pas exonérée d’impôts mais nous allons voir ensemble quelles sont les exceptions.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Gridky vous aide à estimer le potentiel de plus-value que vous pouvez réaliser sur une durée de 15 ans.

Les techniques pour réaliser une plus-value :

  • L’emplacement : il est important de bien étudier les grandes innovations de la ville. Il faut la choisir en fonction de son attractivité et de la manière dont elle va évoluer dans le futur,
  • La performance énergétique : la rénovation énergétique est un élément essentiel à prendre en compte pour réaliser une plus-value,
  • Optimiser l’agencement de son appartement : il faut veiller à ce que chaque pièce soit bien aménagée, qu’il y ait suffisamment de rangement afin d’obtenir de meilleurs rendements lors de la revente,
  • La division : C’est-à-dire séparer son bien en plusieurs logements.

Plus-value taxée réduite

D’ici le 31 décembre 2023 , si le bien est situé dans le périmètre d’une opération de revitalisation du territoire ou d’une grande opération d’urbanisme et que l’acheteur s’engage à y construire dans un délai de quatre ans un ou plusieurs immeubles d’habitation collectifs, l’impôt sur la plus-value peut être considérablement réduit lors de la vente de biens immobiliers bâtis.  La réduction de l’impôt est compris entre 70% et 85% si les immeubles construits respectent un quota de logements sociaux ou intermédiaires représentant au moins 50% de la surface totale des constructions.

Les cas d’exonération d’impôt

  • Vente de votre résidence principale
  • Vente de votre résidence secondaire à condition que le prix de la vente servira à  acheter ou construire votre habitation principale dans un délai de 2 ans.
    En outre, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale pendant les 4 années précédant la vente
  • Le prix de la transaction : votre bien ne doit pas être vendu au-dessus de 15 000€ Par exemple, c’est le cas des garages, des parkings
  • La vente des biens des retraités ou des personnes handicapées sous certaines conditions
  • Durée : le bien est détenu depuis plus de 22 ans (pour l’impôt sur le revenu), ou 30 ans (pour les prélèvements sociaux)
  • Projet de construire des logements sociaux par l’acheteur
  • Vente d’un droit de surélévation jusqu’au 31 décembre 2022

Les différents taux d’abattement

 

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable