Qu’est-ce que le prêt Relais ?

Les différents types de crédit relais

L’objectif du prêt relais immobilier est de permettre aux acquéreurs souhaitant vendre leur bien d’en acheter un nouveau. Il n’est pas nécessaire d’attendre la revente de l’ancien logement, vous pouvez financer l’achat du nouveau logement. Il consiste donc à emprunter la somme nécessaire à l’achat d’un logement, dont le remboursement s’effectue en une seule fois et marque la fin du contrat. La durée du prêt relais est généralement de 6 à 24 mois.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Il existe plusieurs types de prêts relais pour l’acquisition d’un bien immobilier : le prêt relais associé, le prêt relais intégré et le prêt relais sec. Vous trouverez ci-dessous leurs caractéristiques propres.

 

Prêt relais associé

Ce prêt-relais est généralement associé à un crédit classique. En effet, la vente du bien actuel de l’emprunteur ne lui permet pas de financer son nouveau bien dans sa totalité. Il devra donc souscrire un crédit complémentaire : d’une part, le crédit relais et d’autre part, le prêt immobilier classique. Seules les mensualités du crédit immobilier et les intérêts du prêt relais du bien sont à payer tant que le logement n’est pas vendu. La durée du prêt immobilier est en général supérieure à 10 ans contrairement à la durée du prêt relais associé qui est intérieure à 1 an.

 

Prêt relais intégré

Certaines banques ne souhaitent pas établir une distinction du prêt relais du prêt principal. Elles proposent donc un contrat global, qui correspond à la somme nécessaire pour acheter le nouveau bien. Ainsi, dès le départ, vous payez les mensualités d’un crédit classique. Lorsque votre bien sera vendu, vous pouvez rembourser une partie du crédit par anticipation. En toute logique, le contrat doit prévoir une absence de pénalité pour le remboursement anticipé partiel.

Selon les conditions négociées entre vous et l’établissement, deux possibilités existent alors :

  • La banque baisse le montant des mensualités à payer
  • Elle diminue la durée du crédit immobilier

 

Prêt relais sec

Le crédit relais sec est un crédit à court-terme. Il correspond à l’unique prêt sollicité par l’emprunteur pour financer son projet, n’étant ainsi pas adossé à un crédit immobilier. La  condition réside dans le fait que le montant de votre nouvelle acquisition est inférieur ou égal à celui du bien que vous vendez. Étant donné que l’emprunt est de courte durée, le taux du prêt relais sec est supérieur à celui d’un crédit immobilier classique. Toutefois, ce prêt achat-revente reste nettement moins coûteux que le crédit associé ou intégré.

 

Découvrez une démonstration Gridky gratuite.

 

 

Tv et armoire dans un salon moderne avec fauteuil sur fond de mur en béton bleu foncé Photo gratuit

Quelles sont les conditions et le coût d’un prêt relais ?

Un prêt relais est attribué en fonction de la décision de l’organisme bancaire en fonction de la situation financière de l’emprunteur. L’analyse est similaire à celle d’un crédit immobilier classique. Les revenus du ménage sont étudiés au regard de ses principales charges. La nouvelle mensualité est intégrée dans les charges. La banque évaluera le taux taux d’endettement et le reste à vivre. Afin de maximiser ses chances d’obtenir un prêt relais, l’emprunteur doit satisfaire aux exigences de la banque. Le montant du prêt relais ne pourra pas dépasser entre 70 et 80 % de la valeur du bien vendu. En fonction de la valeur de l’appartement ou de la maison que vous souhaitez vendre, le coût total du crédit relais dépendra de ces facteurs. En outre, il résultera des modalités du contrat, c’est-à-dire le type de prêt relais choisi (sec, associé ou intégré). La négociation auprès de l’établissement prêteur joue aussi un rôle important.

 

Que se passe-t-il dans le cas où le bien n’est pas vendu avant la fin du prêt relais ?

Vous pourrez solliciter votre établissement si le bien immobilier n’est pas vendu au terme du crédit relais entraînant un surplus de six mois ou encore d’un an. Si vous n’avez toujours pas été en mesure de vendre votre bien à la fin de ce nouveau contrat, un remboursement rapide sera réclamé par la banque. Vous devrez être en capacité de trouver une solution. Parmi les possibilités, on peut aborder la transformation du crédit relais en un crédit immobilier classique. Si toutefois vous n’avez d’autres choix que de vendre votre bien, il faudra envisager une décote pour trouver un acquéreur. Un crédit immobilier est un engagement, le projet doit être mûrement réfléchi pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable