Comment réussir son investissement locatif ?

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

Réaliser le bon choix de votre futur investissement locatif

Dans un premier temps, vous devez vous demander si votre investissement sera consacré à l’immobilier neuf ou s’il doit au contraire concerner en priorité l’ancien. La clé du succès se trouve dans la pleine conscience des avantages et des inconvénients de chacune de ces deux options.

En investissant dans l’immobilier neuf, l’un des principaux avantages réside dans le fait que vous n’aurez pas de travaux à réaliser. Dès le départ, vous détiendrez un logement comportant toutes les fonctionnalités permettant de le mettre immédiatement sur le marché. Il sera également conforme aux dernières normes exigées en termes d’environnement.

Toutefois, investir dans l’immobilier neuf nécessitera un budget important qui sera supérieur à celui d’un achat dans l’ancien.

Dans le cadre d’un investissement locatif ancien, il sera nécessaire de réaliser des travaux dans la majorité des cas. Ces travaux impliquent également un coût et concernent de manière générale des éléments en manque de réhabilitation si ce n’est sur une mise aux normes du logement.

Quel que soit votre choix, vous devez prendre en considération quelques paramètres supplémentaires constitués par le bénéfice de la Loi Pinel, si vous optez dans l’immobilier neuf ce qui vous permettra de bénéficier d’une réduction fiscale qui peut aller jusqu’à 21% du prix de votre logement.

À cela s’ajoute encore la perspective de s’octroyer le statut du loueur de meublé non professionnel ou LMNP si tant est que vous achetez un logement meublé. Grâce à ce statut, vous pourrez défiscaliser vos loyers.

 

Découvrez l’ensemble de nos biens en Loi Pinel.

 

Le choix du logement, objet de votre investissement locatif

Un investissement locatif réussi repose aussi sur la prise en compte de vos objectifs à long terme qui peuvent être constitués par une mise en location, un achat en vue de loger votre famille, un achat de résidence secondaire…

En partant de ces objectifs, il sera possible d’orienter votre recherche en fonction de vos véritables besoins.

Il est à noter que les étudiants se tournent sur les studios de type T1 dans les grandes villes qui sont les surfaces qu’ils recherchent le plus. De ce fait, vous n’aurez pas de difficultés à assurer l’occupation continue de votre bien et partant, les retours sur votre investissement locatif.

Effectivement, les studios sont petits mais peuvent dans certains cas rapporter largement plus que les logements de taille moyenne ou de grande taille.

Ces derniers visent notamment les couples et les familles. La demande sera moins importante, mais le taux de rotation sera quant à lui moins important pour ces logements, ce qui implique moins de travaux de remise en état entre deux locations.

Ces travaux ne se poseront que tous les 2 ou 3 ans contre 1 à 2 ans lorsqu’il s’agit d’investissement dans les studios.

 

 

 

 

 

L’importance de la localisation de votre bien immobilier

La demande locative pour votre logement variera selon la localisation de votre bien d’où l’importance de la présence des principales infrastructures et d’éléments d’attractivité dans le quartier que vous aurez choisi pour votre achat immobilier.

La présence de moyens de transport, la proximité des commerces et des services utiles de la vie courante, la disponibilité des écoles, des espaces verts… font partie des critères à prendre en compte dans le choix de la localisation de votre futur investissement immobilier.

L’avenir de ce quartier, ses perspectives d’évolution en termes de politique d’infrastructures et d’environnement doivent aussi être anticipées pour assurer le rendement de votre investissement dans le futur.

Les données socio-économiques comme le PIB par habitant, les revenus moyens des foyers, le taux de chômage, le poids économique de la zone géographique qui vous intéresse pour un investissement locatif constituent autant de repères à prendre en considération, car ils influent sur le montant de votre loyer.

Ce dernier doit être établi en harmonie avec les prix pratiqués aux alentours et suivant la capacité financière de vos cibles, car autrement, vous aurez du mal à trouver vos futurs locataires.

La protection d’un investissement locatif

Enfin, la réussite de votre investissement locatif dépend également de votre capacité à être en mesure d’anticiper les risques liés à votre activité.

Cela débute par un bon choix de locataire afin que vos loyers soient assurés et que vous soyez capable de rembourser votre prêt immobilier en toutes circonstances.

Lors de l’étude des dossiers que vos locataires potentiels vont vous présenter, vous devrez être en mesure de bien analyser les données qu’ils vous communiquent à travers leur bulletin de salaire, leur contrat de travail, la situation de leur garant physique… Il s’agit d’autant de paramètres permettant de juger de la fiabilité de vos futurs locataires.

La garantie loyers impayés ou GLI est également un moyen pour assurer la continuité de vos revenus dans la mesure où vous respectez la règle du non cumul avec la caution dans le cas d’un étudiant ou un apprenti.

Elle est comprise entre 2 et 5% du montant de votre loyer et peut encore s’accompagner d’autres garanties complémentaires comme la garantie vacance locative, la garantie détériorations, la protection juridique…

Enfin, le recours aux services d’un conseil en investissements immobiliers peut aussi limiter les risques liés à votre démarche d’investissement locatif.

 

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable