Quelle rentabilité espérer lorsque vous réaliser un investissement locatif en Loi Pinel ?

 

Quel est le profil d’un investisseur en Pinel ?

La rentabilité d’un investissement locatif tient compte de différents paramètres. Plus complexe qu’il n’y paraît, le calcul de la rentabilité locatif s’évalue à long terme.

De nos jours, deux types d’investisseurs se distinguent. Tout d’abord, nous retrouvons les investisseurs qui ont déjà réalisé des investissements locatifs réussis avec un programme de défiscalisation et souhaitant renouveler l’opération. En outre, nous retrouvons les primo-investisseurs qui paient au moins 3 000 € d’impôts par an et qui ont pour objectif d’alléger leur fiscalité tout en constituant leur patrimoine immobilier pour l’avenir.

 

Quelle rentabilité brute peut-on espérer avec un investissement locatif en Pinel ?

La rentabilité locative brute d’un investissement en loi Pinel atteint environ 3 %, un taux qui peut fortement varier et qui ne doit pas être pris au pied de la lettre. Afin d’obtenir ce taux, vous devez réaliser le calcul suivant : montant du loyer annuel x 100 / prix d’achat (+ frais d’acquisition).

Ce calcul est en réalité très réducteur, il est fait à l’instant T sans prendre en considération la qualité de votre projet immobilier à long terme. Aussi, vous pouvez parfaitement présenter une rentabilité locative brute de 2 % et réaliser un très bel investissement.

 

Prenez rendez-vous pour une démonstration gratuite de l’outil Gridky et découvrez l’ensemble de nos biens en Loi Pinel.

 

Quels sont les facteurs faisant évoluer le rendement d’un tel investissement ?

C’est ici que nous découvrons la notion la plus importante pour la réussite et la rentabilité d’un investissement Pinel. La rentabilité brute prend en compte le coût d’acquisition et le montant du loyer. Mais en réalité, il faut regarder plus loin. D’un côté, la réduction d’impôt promise en Loi Pinel est un facteur qui fait évoluer naturellement la rentabilité du projet. D’autre part, la typologie de bien est impactante. La rentabilité brute d’un petit logement sera plus élevée comparée à celle d’un logement présentant une grande surface. Mais ce n’est pas tout. Dans le cadre d‘un investissement immobilier, c’est sans aucun doute l’emplacement qui fera varier la rentabilité. Pourquoi ? Simplement parce que cet emplacement peut vous permettre de réaliser une très belle plus-value à la revente.

 

Quels programmes nous conseillez-vous pour investir aujourd’hui en Loi Pinel ?

Il existe de nombreux critères sur lesquels s’appuyer pour choisir dans quel bien immobilier réaliser un investissement locatif mais le plus important reste son emplacement géographique. Cela permet de limiter le risque de vacance locative, mais c’est aussi la meilleure solution pour envisager la meilleure plus-value à la revente.

Aujourd’hui, nous vous conseillons de vous orienter vers un territoire où les transports en commun se développent comme par exemple le Grand Paris. Les communes étudiantes où l’offre n’est pas suffisamment importante sont également à envisager. La Rochelle a connu une hausse de ses prix de 5 à 10 % en 2 ans. Au regard du manque de logements et de la demande toujours plus forte, les prix vont encore potentiellement augmenter lors des prochaines années. Saint-Malo, desservie par le TGV, est aujourd’hui proche de Paris. Ce sont les retraités et les actifs qui sont principalement attirés. En ce qui concerne Rennes, entre Parisiens souhaitant vivre en province en accédant rapidement à Paris (1h30 en TGV) et étudiants de plus en plus nombreux, c’est une ville ayant un bel avenir pour un investissement locatif en Loi Pinel. La périphérie de la gare reste encore accessible, c’est un territoire à envisager.