Les avantages du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel

Un investissement rentable et des revenus défiscalisés

Investir dans l’immobilier neuf en choisissant le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) vous permet de pouvoir bénéficier de plusieurs avantages.

GENEREZ DES REVENUS FACILEMENT AVEC LA LOCATION MEUBLEE  

Obtenir gratuitement des conseils sur mon investissement

Les logements éligibles sont bien dans la majorité des cas des petites surfaces (studios, T1 bis ou T2), qui ne requièrent pas un investissement important de base. Cela vous permet de vous constituer sans effort un patrimoine immobilier. Avec un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus que vous allez percevoir, il s’agit d’une bonne solution pour rentabiliser votre investissement, tout en défiscalisant.

Dans le cas d’un investissement locatif meublé avec le dispositif Censi-Bouvard, vous bénéficiez en outre d’un avantage fiscal. La réduction d’impôt est calculée sur le prix d’acquisition ou de revient du logement, dans la limite globale de 300 000 € HT au titre d’une même année d’imposition.

 

Un complément de revenus mensuel et un bail souple

Automatiquement, les loyers perçus vont venir s’ajouter à vos revenus professionnels. Vous allez pouvoir augmenter votre pouvoir d’achat facilement, moyennant peu d’efforts.

Le bail d’un bien meublé est plus souple que le bail d’un logement nu, point qui se révèle souvent intéressant pour le locataire. Il peut se faire sur une courte durée (par exemple sur 9 mois pour les étudiants). En effet, les logements meublés intéressent des personnes qui sont à la recherche d’un logement fonctionnel pour une courte durée, qui ne souhaitent pas s’installer sur le long terme. Par ailleurs, une location meublée ne contraint le bailleur à donner son préavis que 3 mois avant la fin du bail.

 

Des amortissements avantageux

Avantage important, un amortissement est consenti pour les meubles et les équipements achetés pour meubler le logement. Un amortissement est également possible lors de travaux importants ou de revente du bien. Il s’agit de prendre en compte la dévalorisation du bien chaque année, en fonction de son usage et de son usure.

 

 

Quelles sont les conditions d’éligibilité en LMNP ?

Afin de bénéficier des avantages fiscaux du statut de Loueur Meublé Non Professionnel, il existe certaines conditions que vos locations meublées doivent respecter. Tout d’abord, il est indispensable de mettre en location un bien immobilier meublé, pour un usage d’habitation. Il y a un certain nombre d’équipements dictés par la loi que le bien immobilier meublé doit comporter : literie (avec couette ou couverture), rideaux, stores ou volets dans la chambre à coucher, équipements pour cuisiner (plaques de cuisson, four ou micro-ondes, réfrigérateur et congélateur, vaisselle et ustensiles de cuisine), table et sièges, luminaires, étagères, matériel d’entretien ménager.

Les revenus fonciers que vous percevez ne doivent pas être supérieurs à 23 000 € en provenance des loyers. Les loyers perçus ne doivent pas dépasser 50 % des revenus globaux par an du propriétaire bailleur. En effet, la location en meublé ne doit pas être considérée comme sa profession, ni constituer sa principale source de revenus. En outre, le loueur ne doit pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) sous le statut de Loueur en Meublé Professionnel (LMP).

Dans le cadre d’un investissement locatif avec la loi Censi-Bouvard, deux conditions supplémentaires doivent être respectées :

  • Investir dans une résidence neuve de services, dotée d’équipements ou de services spécifiques : résidence pour seniors, résidence étudiante, établissement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD), résidence de tourisme ou résidence d’affaires ;
  • Être lié au gestionnaire de la résidence services par un bail commercial : c’est lui qui se charge et qui gère la location du logement meublé au sein de la résidence. Il vous reverse ensuite le loyer perçu.