Les facteurs pour rentabiliser une location

Réduire la vacance locative

En fonction des critères du bien (ville d’implantation, surface, proximité d’institutions), c’est ce qui déterminera la vacance locative. C’est la période pendant laquelle le logement n’est pas loué. En effet, lorsque celui-ci n’est pas loué, il y aura un enjeu direct sur sa rentabilité.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

En termes de conseil, nous proposons aux locataires partants la possibilité de vous faire des retours. En effet, ça vous permettra d’avoir plus de visibilité sur ce qui va ou ne va pas dans votre appartement.

Vous serez ensuite en capacité d’effectuer les travaux nécessaires pour accroître l’expérience de vos locataires dans votre bien. Si vous le pouvez, passez par la location saisonnière. En mettant votre bien en location sur les plateformes de locations saisonnières entre les locataires de longue durée vous obtiendrez une véritable aide.

La colocation

La colocation, est une mode de vie de plus en plus à la mode pour les actifs urbains, a le vent en poupe lorsqu’on parle d’investissement locatif. Et pour cause, si vous avez la chance de posséder ou d’acquérir un bien situé dans une zone locative tendue, il est temps de penser à mettre ce dernier en colocation et d’augmenter votre rendement locatif !

En effet, un bien qui se prête à la colocation, c’est-à-dire qui propose a minima plusieurs chambres, mais aussi plusieurs salles de bain, le WIFI, des meubles ou encore de l’électroménager, présente de nombreux avantages pour la colocation : location du bien à des montants plus intéressants, vacance quasi inexistante, réduction des risques d’impayés, …

La location meublée

L’idée d’une location meublée était induite dans les deux points précédents, mais il nous semble important de le préciser pour bien optimiser votre rendement locatif. La location nue peut se révéler intéressante pour faire de l’optimisation fiscale autour du déficit foncier. Mais la location meublée vous permettra de largement augmenter la rentabilité de votre bien ! Le simple fait de louer votre appartement meublé plutôt qu’en nu augmentera les chances d’occupation de votre bien.

Revalorisez votre loyer

Le caractère passif d’un investissement locatif fait que, souvent, les investisseurs ne prennent pas le temps de revenir sur des conditions de location qui avaient été définies à un instant T. Mais heureusement, le temps passe et le prix de l’immobilier évolue. Renseignez-vous sur la valorisation locative du m² habitable dans votre zone afin de revaloriser votre loyer au moment opportun. Chaque année à date d’anniversaire du contrat, vous pouvez revaloriser le loyer. Pour cela, vous pouvez effectuer en ligne une estimation de loyer en ligne qui vous permettra de louer votre bien à sa juste valeur.

Faites des travaux

Ce point est en lien direct avec le premier. Lorsque vous avez des retours de la part de vos locataires, n’hésitez pas à investir pour rendre votre appartement agréable. D’ailleurs, vous y serez gagnant sur tous les points :

  • Augmentation de la demande pour votre logement
  • Augmentation de la rétention de vos locataires
  • Baisse de vos impôts : déduction fiscale sur la grande majorité des travaux de rénovation

 

Photos gratuites de Salon

Les autres charges

Les charges communes

Les charges communes auront un double effet sur la rentabilité locative de votre bien. D’une part, si les provisions que vous payez sont mal utilisées, ce n’est clairement pas rentable pour vous. Nous vous recommandons donc de participer aux assemblées générales et de coopérer avec le syndic. Ainsi, vous vous assurez que les dépenses du budget de la copropriété sont maîtrisées.

D’autre part, il peut arriver que les parties communes ne soient pas au même niveau de qualité que votre appartement et cela peut avoir un effet immédiat sur l’attractivité de votre bien. Surtout en location saisonnière. Vous vous rendrez compte que les voyageurs se plaignent énormément du niveau de qualité et de propreté des parties communes. Si elles sont dans un état douteux, vous le constaterez rapidement sur les notes que vont vous laisser les voyageurs et vous aurez de plus en plus de vacance locative.

Renégociez votre assurance propriétaire non-occupant

L’économie que l’on peut réaliser sur l’assurance propriétaire non-occupant se compte en centaines d’euros, mais sur un investissement cela se compte en années. Nous avons constaté que sur le marché de l’assurance de propriétaire non-occupant, le prix d’une assurance peut varier du simple au quadruple ! N’hésitez pas à remettre en question les montants que vous payez avec votre assurance, mais surtout, n’hésitez pas à faire marcher la concurrence.

Une assurance emprunteur est toujours associée à votre crédit immobilier. En effet, cela peut valoir le coup de la renégocier ou d’en changer.

Effectuez une nouvelle négociation de votre crédit

Faire des économies passe aussi par la rachat potentiel de votre crédit immobilier. En fonction de l’évolution des taux d’intérêt proposés par les banques, il peut être intéressant de faire racheter votre prêt immobilier. Et si vous avez déjà renégocié votre prêt, aucun problème : vous pouvez faire racheter votre prêt autant de fois que vous le désirez.
Si vous renégociez votre crédit auprès de votre banque, cela vaudra toujours le coup, en revanche elle ne vous proposera peut-être pas les meilleurs taux du marché. Le rachat, qui consiste à faire racheter votre prêt par une autre banque, génère des frais supplémentaires, il faut donc vérifier que ça en vaut la peine.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable