À partir de combien d’impôt défiscaliser dans l’immobilier ?

Quelles sont les mesures de défiscalisation immobilière actuelles ?

Dans le but d’encourager la construction de logements neufs ainsi que la rénovation de biens anciens, le gouvernement a établi des mesures en matière de défiscalisation immobilière ouvrant droit à une réduction importante d’impôt. Cette dernière varie en fonction du dispositif. Ces opérations sont présentées ci-après.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable

 

La Loi Pinel

Anciennement nommée « dispositif Duflot », la Loi Pinel concerne les contribuables qui achètent un logement neuf en vue de le proposer à la location pendant au moins 6 ans. Le montant de l’avantage fiscal dépend de la durée de la location, soit :

  • 12 % du montant de l’investissement pour une location de 6 ans,
  • 18 % du montant investi pour une durée de location de 9 ans,
  • 21 % du coût de l’investissement immobilier à condition que le logement soit loué pendant au moins 12 ans.

 

La Loi Malraux

La Loi Malraux un produit de défiscalisation qui s’applique pour l’achat d’un logement ancien à rénover. Une partie du coût des travaux de rénovation est déduite du montant imposable du contribuable. La réduction peut atteindre 30 % pour un achat maximum de 400 000 €. Le plafond de l’avantage fiscal est fixé à 120 000 € sur 4 ans. Pour que l’investisseur puisse en bénéficier, le logement doit être loué pendant au moins 9 ans.

 

La Loi Monuments Historiques

La Loi Monuments Historiques concerne les investisseurs qui acquièrent un bien classé « Inventaire supplémentaire Monument historique » ou ISMH. Ce bien doit être à restaurer. Le coût des travaux est déductible à 100 % des revenus imposables si le logement est loué pendant au moins 3 ans. En outre le propriétaire s’engage à conserver son bien pendant une durée minimum de 15 ans afin que soit respectée son obligation de détention qui lui permet de profiter de cet avantage fiscal.

 

Le statut LMNP (Loueur Meublé Non-Professionnel) ou Loi Censi-Bouvard

Cette mesure gouvernementale vise les investisseurs qui désirent louer un bien meublé, neuf ou ancien, afin d’obtenir une réduction d’impôt. Dans ce cas de figure, elle s’élève à 11 % du prix d’acquisition qui est plafonné à 300 000 €. Quant à la réduction d’impôt, elle est répartie sur 9 ans ce qui est également la durée minimale durant laquelle l’investisseur s’engage à louer le logement visé par cette mesure gouvernementale.

 

 

Défiscalisation immobilière : quel est le dispositif le plus favorable aux investisseurs ?

L’investissement locatif rencontre un franc succès auprès des contribuables qui ont pour objectif de réduire de manière conséquente leurs impôts. Leur montant est plafonné à :

  • 5 200 € par an, soit 63 000 € sur 12 ans dans le cas de la Loi Pinel lors de l’achat d’un bien de 300 000 € maximum.
  • 3 660 € par an pendant 9 ans pour un investissement plafonné à 300 000 € dans le cadre de la loi Censi-Bouvard (statut LMNP).
  • 36 000 € par an pendant 4 ans dans la limite annuelle de 120 000 € de travaux pour les opérations réalisées dans le cadre de loi Malraux.

À l’égard la déduction fiscale spécifique aux monuments historiques, elle n’est pas limitée du fait que la totalité des dépenses liées aux travaux est intégralement déduite du revenu global.

Les contribuables qui sont fortement imposés peuvent donc bénéficier pleinement de ces niches fiscales. Pour ceux qui relèvent des tranches d’imposition les plus élevées, particulièrement les contribuables se trouvant dans les tranches supérieures à 40 %, ils ont tout intérêt à choisir la Loi Malraux qui permet de bénéficier d’une forte défiscalisation.

OBTENEZ GRATUITEMENT DES CONSEILS SUR LE MEILLEUR INVESTISSEMENT LOCATIF  

Trouver l'investissement le plus rentable